Le mot du président


Le jeu de Paume est un sport pratiqué à Paris, Fontainebleau, Bordeaux et sur les courts du sud-ouest de la France. Dans le monde entier, le Jeu de Paume est pratiqué en Angleterre, en Ecosse, en Australie et aux Etats-Unis. Deux anciens courts sont en cours de restauration (Pau, Chinon) et des nouveaux courts vont être construits: 1 en Australie et 2 aux Etats-Unis. Venez découvrir cette communauté unique, ses clubs et ce sport fantastique.
A bientôt sur le court, et  » Pour que vive La Paume « .

Bonne navigation et à très bientôt sur le carreau !

Tim Batten – Président du Comité Français de Courte Paume

La Courte Paume

Comme le tennis dont elle est à l’origine, la courte paume, aussi appelée jeu de paume, requiert de grandes qualités sportives : force, rapidité, finesse, précision, habileté. La principale caractéristique de ce sport réside dans les règles, définies pour la première fois en 1592, qui laissent une grande part à la stratégie et à l’esprit tactique. À chaque échange, de nombreuses options de jeu sont offertes pour mettre en défaut l’adversaire.
Si la France a longtemps dominé cette discipline sportive, avec des figures légendaires comme Antoine-Henry Masson au XVIIIe siècle, Jacques-Edmond Barre au siècle suivant ou encore Pierre Etchebaster dans la première moitié du XXe siècle, les meilleurs joueurs du moment sont anglo-saxons. La Grande-Bretagne est aujourd’hui en effet le premier pays à pratiquer ce sport. Baptisé « real tennis » il est également joué aux USA et en Australie.

Une empreinte forte

À la fin du XVIe siècle, Paris compte 250 salles et des villes comme Orléans, Rouen, Angers, Lyon ou Bordeaux par exemple possèdent parfois plusieurs dizaines de salles, prouvant ainsi l’engouement de la population pour le jeu de paume.
Ce sport français qui s’est propagé dans toute l’Europe de la Renaissance a donc forcément laissé dans notre pays des traces importantes tant patrimoniales, qu’historiques et culturelles. Inutile de rappeler par exemple que c’est dans la salle de Versailles que le 20 juin 1789 les députés du Tiers état firent serment de ne pas se séparer avant l’élaboration d’une Constitution pour le pays.
Notre langage a également gardé de nombreuses expressions issues directement du jeu de paume comme, épater la galerie, rester sur le carreau, tomber à pic ou encore qui va à la chasse perd sa place.
Mais la courte paume c’est aussi :

– Le premier sport à introduire dès la Renaissance la notion de  fair-play  : respect de l’adversaire, maîtrise de soi, modération des propos, connaissance de ses limites. C’est l’exercice parfait pour l’équilibre du corps et de l’esprit comme l’écrivent alors les humanistes ou plus tard les philosophes des Lumières !

– Le premier sport de raquette de l’histoire dont l’utilisation remonte au XVIe siècle.

– Le premier sport avec des professionnels, les « maîtres paumiers ». Dès le début du XVIIe siècle, attirant un public nombreux, les meilleurs d’entre eux font régulièrement des démonstrations devant la Cour et devant les ambassadeurs en visite en France qui ne manquent pas ensuite de contés leurs exploits dans toute l’Europe.
-Le premier sport qui, dès le début du XVIIIe siècle, organise des défis internationaux réguliers lors desquels les paumiers français rencontrent leurs homologues anglais, prémices des tournois modernes.

Les principes de jeu

Comme au tennis, la courte paume se joue en simple ou en double et consiste à se renvoyer la balle par dessus le filet au moyen d’une raquette. Seul un rebond au sol est autorisé. En revanche, il n’y a pas de limites pour les rebonds sur les murs ou les toits qui font partie du jeu.
Le service se fait toujours à partir du côté dedans : La balle mise en service doit toucher au moins une fois le toit de la galerie du côté devers et tomber dans le carré de service.
Le système des chasses utilisé dans de nombreux jeux au Moyen Âge a perduré à la courte paume où il détermine notamment le changement de côté des joueurs. Si la balle fait deux rebonds au sol sans que le joueur n’ait pu la toucher, l’emplacement du second rebond est repéré grâce aux lignes appelées chasses. Ce point en suspens est remis en jeu après le changement de côté et le terrain pour le marquer est alors réduit entre le mur du fond et la chasse.

Un joueur gagne un échange et marque quinze lorsque la balle touche la grille, tombe dans le dernier ouvert (appelé la cloche) ou bien encore termine dans la galerie du dedans. Si la balle tombe à son second rebond après la ligne marquée d’un D (correspondant au dernier ouvert) coté devers, le joueur au service marque un point. Si un joueur fait une faute ou renvoie la balle dans le filet central, il donne un point à son adversaire. Le comptage des points qui se fait par quinze (15, 30, 40, avantage, jeu, manche), existe depuis le Moyen Âge et a été repris par le tennis.

LES RÈGLES DE LA PAUME

HISTOIRE

Les tournois

Compétitions nationales

Open national de France
            Proposé en 1976 par Laredo Masip car René Diani, alors président du Comité Français de Courte Paume, avait interdit la Raquette d’Or et la Raquette d’Argent aux paumiers professionnels et aux professeurs de tennis. Ce tournoi se dispute tous les ans et est ouvert à tous les Français, professionnels et amateurs.
 
Raquette d’Or (1re Série)
            Créée en 1899, cette compétition est maintenant réservée aux joueurs de paume amateurs d’un handicap inférieur à 20 et inscrits dans un club français depuis plus de six mois.
 
Raquette d’Argent (2e Série)
            Créée également en 1899 pour les joueurs et joueuses avec un handicap entre 20 et 30.
 
Raquette de Bronze (3e Série)
            Créée vers 1970 sur la proposition de Laredo Masip pour les joueurs et joueuses avec handicap entre 30 et 40. La création de ce tournoi a entraîné une réorganisation des classes de handicap.
 
Raquette de Laiton (4e Série)
            Créée vers 1970 sur proposition de Laredo Masip, pour le joueurs et joueuses avec un handicap supérieur à 40.
 
Tournoi Handicap des Membres
            Créé en 1920, ce tournoi interne est réservé aux membres de la Société Sportive du Jeu de Paume et de Racquets. C’est le tournoi le plus important ouvert aux membres de tous niveaux et handicaps.
 
Championnats de France   
Championnat de France vétérans pour les > 50ans, > 55ans, > 60ans et > 70ans
Championnat de France féminin
Championnat de France juniors (< 18 ans)
 
Coupe de Paris
            Cette coupe créée en 1910 s’est arrêtée avec la guerre de 1939. Restaurée en 2018, elle est jouée « sur invitation » par les 16 meilleurs joueurs du club.
 
Coupe de la Bastille
            Créée en 1989, elle se jouera… tous les centenaires de la Révolution française.
 
Coupe Jacques Polton
            Vers 1985, le club de Bordeaux avait créé le Trophée Édouard Kressmann en hommage au joueur de paume et co-fondateur avec Claude Quancard du Jeu de Paume de Bordeaux. Cette coupe est réservée aux joueurs de plus de 50 ans et se joue en simples et en doubles.
            En 2001, le Jeu de Paume de Paris reprend l’idée et crée la Coupe Jacques Polton, mixte ouverte aux plus de 50 ans. Jacques Polton, un homme d’affaires passionné de jeu de paume qui jouait encore à plus de 80 ans, a doté cette compétition d’un plateau d’argent.
 
Coupe des Tuileries
            Un événement organisé par le maître-paumier pour les nouveaux joueurs qui ont commencé il y a moins de 12 mois.
 
Coupe de Thélème
            Créé par Charles-Antoyne Hurstel en 2017, cette coupe est d’abord nommée « Antoine-Henry Masson » en mémoire du meilleur joueur du royaume de France au XVIIIsiècle. Il est connu comme « The Big Match » en 1767 contre l’Anglais Tomkins qui fut battu en 5 sets. Ce tournoi concerne les joueurs en France et en Angleterre avec un handicap entre 10 et 20.
 
Compétitions internationales

Championnat du Monde
            Connu depuis 1816, ce championnat est, de 1928 à 1952, gagné par un paumier français, Pierre Etchebaster. Il a lieu tous les deux ans, dans un des quatre pays à tour de rôle (Angleterre, Australie, États-Unis, France). Le champion du monde est désigné par le défi lancé par le joueur qui se sent le plus à même de battre le champion du monde en titre. Le champion et le challenger disputent ensuite un match jusqu’à 13 sets sur trois jours (4 sets, 4 sets et jusqu’à 5 sets le dernier jour).
 
Open de France International
            Ce tournoi professionnel et amateur accueille les meilleurs joueurs masculins et féminins mondiaux depuis 1992. Il existe également un tournoi pour les juniors.
 
Open Féminin Handicap
            Ce tournoi international annuel est créé à Paris en 1992. Il tourne entre les trois clubs de France (Bordeaux, Fontainebleau, Paris) et rassemble une vingtaine de joueuses venues d’Angleterre, d’Australie, des États-Unis, de France et des Pays-Bas.
 
Coupe Bathurst
            Créé en 1922 par Lady Lilias Bathurst, propriétaire du Morning Post, ce tournoi est au jeu de paume ce que la Coupe Davis est au tennis. Jadis jouée tous les ans, cette coupe est, depuis 1946, remise en jeu tous les deux ans entre l’Angleterre, l’Australie les États-Unis et la France. Ce tournoi est réservé aux amateurs et organisé par équipe nationale.
 
Coupe Gould-Eddy
            Créée en 1922 en hommage à Jay Gould, l’un des meilleurs joueurs de cette époque, par Spencer Eddy, le premier président de la Société Sportive du Jeu de Paume et de Racquets, cette compétition est consacrée aux parties en doubles.

Autres tournois
 
Tournois de Noël

Dedanist Foundation vs. Club de Paris
 Cette fondation anglaise fondée en 2002 offre des bourses à de jeunes joueurs de paume âgés de 13 à 25 ans issus de milieux défavorisés. 

 Tournoi France vs. Angleterre
Initié par Ivan Semenoff, ce nouveau tournoi en simples et doubles, réservé aux Français et aux Anglais de plus de 50 ans, se déroule tous les deux ans en alternance en France et en Angleterre.

Taylor M. E. Baldwin Charity Cup
In 2015, the Taylor M. E. Baldwin Charity Cup was created to raise funds for the Fondation Saint-Jean-de-Dieu which cares for disabled children, including the son of a club member. All games are held in doubles format and played in a friendly atmosphere. The tournament is greatly appreciated by all players, regardless of level.

Trophée Edouard Kressmann
Joué en l’honneur d’Édouard Kressmann, le père de Gil Kressmann. La coupe se joue en simple et en double et est réservée aux joueurs de plus de 50 ans.

Une petite selection des livres

L’histoire du Club du Jeu de Paume à Paris 1840 – 2020, publié en avril 2022
disponible sur:
Ronaldson Publications
Amazon.fr

Archéologie et histoire des jeux de paume en France (publié en mai, 2024)
Amazon.fr

Une selection des Trophées & Tableaux des Gangants (pas exhaustive)

Sommaire
Retour en haut