L’équipe de France à la Coupe Bathurst

20 mars 2024


Melbourne, Australie – l’Australie remporte la prestigieuse Bathurst Cup 2024.

La Bathurst Cup, competition incontournable, réunie quatre nations chez les hommes (Grande-Bretagne, États-Unis, Australie et France) et oppose la Grande-Bretagne au Reste du Monde chez les femmes.L’équipe française, menée par le capitaine Charles-Antoyne Hurstel, était composée de Nicolas Victoir, Benjamin Jacquin et Léa Van Der Zwalmen (capitaine de l’équipe Reste du Monde).

Dans la compétition masculine, l’équipe française débutait son périple contre une redoutable équipe australienne. Kieran Booth, numéro un australien, a pris l’avantage en battant en trois sets un Nicolas Victoir très combatif, tandis que Michael Williams, numéro deux australien, assurait un deuxième point sans difficulté. L’espoir reposait alors sur le double français, mais la paire Victoir / Jacquin s’inclinait face à la formation australienne Booth / Pridmore. La France pliait finalement devant l’Australie sur un score sans appel de 5 à 0.

Cependant, un rayon de soleil brillait du côté féminin, où notre représentante (invaincue durant tout le tournoi) permettait au Reste du Monde de rivaliser avec la Grande-Bretagne. Après cinq jours de compétition acharnée, le score restait équilibré, maintenant ainsi le suspense à son comble. Lors du dernier simple, Léa Van Der Zwalmen a brillamment (pas moins de 10 grilles à son actif…!) vaincu la numéro une anglaise, Tara Lumley, assurant ainsi la possibilité d’un double décisif pour la victoire finale. Avec une détermination sans faille, la paire Van Der Zwalmen / Bollerman n’a pas fléchi, offrant à l’équipe du Reste du Monde la chance de repartir avec le trophée pour la première fois de son histoire !

Dans la compétition masculine, la troisième place était encore possible face aux Etats-Unis. Charles-Antoyne Hurstel s’est lancé contre Ben Hudson, la révélation de ce tournoi. Après un premier set serré remporté 6/5, le Français a finalement concédé le match en quatre sets. Heureusement, notre numéro un français, Nicolas Victoir, est revenu dans la course après un combat acharné de 3 heures et 40 minutes contre Pat Winthrop, s’imposant finalement 6/5 au cinquième set. À égalité 1-1 après cette première journée de compétition, les espoirs étaient toujours permis. Cependant, le lendemain, notre paire nationale (Victoir / Jacquin) a finalement été vaincue 6/3 au cinquième set, après un autre marathon. La France se retrouvait alors dos au mur, avec la nécessité de remporter les deux derniers simples pour espérer l’emporter. Malheureusement, tout espoir s’est rapidement envolé avec la victoire d’Henry Smith face à notre capitaine, en manque d’énergie

En finale, dans le match tant attendu entre les deux favoris, l’Australie est venue à bout de la Grande-Bretagne (trois points à deux). La rencontre s’est jouée lors d’un match de double exceptionnel qui a vu la paire Booth / Pridmore l’emporter sur la paire anglaise Shenkman / Henman après cinq sets acharnés. L’Australien Oliver Pridmore devient donc le plus jeune vainqueur de l’histoire de la Bathurst Cup.

https://www.youtube.com/@RoyalMelbourneTennisClub

Rendez-vous pour la prochaine édition dans deux ans en France avec une détermination et une ambition à la hausse devant son public.
L’équipe est prêt à relever le défi et à tout donner pour briller sur ses terres !

Retour en haut